Dans le micromonde de la documentation, une question revient immanquablement dans les conversations : « CDU ou Dewey ? ». Effectivement, le cœur du travail d’un documentaliste, et qui plus est d’un professeur documentaliste, consiste à faire en sorte que l’usager trouve en rayons LE document qu’il recherche. Pour mener à bien cette mission, le professeur documentaliste initie donc les élèves à la lecture des cotes. Ainsi lors de séances consacrées, les adolescents apprennent, essayent d’apprendre, et pour certains rechignent à apprendre le langage très professionnel de la classification. La plupart découvrent donc Monsieur Dewey et ses divisions. Mais qui était vraiment Melvil Dewey ? Et pourquoi est-il le maître incontesté de la majorité des CDI ? Adopterait-il le même processus intellectuel si le professeur Emmet Brown le menait jusqu’à nous, en 2018 ? En un mot comme en cent, la classification décimale de Dewey est-elle un frein ou un moteur de la fréquentation active des CDI d’aujourd’hui ?

Fin 1851, la modeste et pieuse famille Dewey voit naître Melville Louis Kossuth. C’est vers l’âge de 23 ans, alors qu’il est assistant bibliothécaire, que ce dernier a l’idée de créer une classification. Mais cette idée ne prend forme qu’après une enquête minutieuse. En effet, pour faire aboutir son projet, Melvil visite plusieurs bibliothèques américaines et examine minutieusement les systèmes de classement existants. Alors seulement, il crée sa propre classification non sans l’avoir teintée d’idéologie et l’avoir agrémentée d’un vocabulaire spécifique, celui avec lequel nous sommes désormais familiers : classes, divisions, sections…
Depuis lors, tout bibliothécaire ou professeur documentaliste digne de ce nom connaît la classification décimale de Dewey, et nombreux sont ceux qui l’utilisent quotidiennement. Ainsi, lorsque nous indexons, rangeons ou cherchons un livre en rayon, nous faisons appel à ce système de classement.
Cette classification, miracle de logique et d’organisation de la pensée et des savoirs, a très peu évolué. Certes, nous avons vu disparaître les indications de taille et le book numberi, mais plus nous avançons dans le temps, plus nous ressentons un décalage entre le monde de Melvil Dewey et le nôtre.
Comme le souligne Anne Lehmans en prenant l’exemple de l’environnement et du développement durable, nous observons une « inadaptation de la logique classificatoire si elle est coupée de...

Vous êtes abonné(e)

Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous.

Je me connecte

Vous êtes abonné(e) et vous voulez activer votre compte

Pour obtenir votre code d’accès, merci de remplir le formulaire dans Contact ou d’envoyer un e-mail à cedis-intercdi@wanadoo.fr en utilisant le mail du CDI (pas de mail personnel) et en précisant votre nom, le nom de votre établissement, son adresse, votre code client ( celui-ci se trouve en haut à gauche de l’adresse de livraison ).

Contact

Vous n’êtes pas encore abonné(e)

Abonnez-vous à InterCDI pour lire l’intégralité des articles.

Je m’abonne