La question de l’oralité est une problématique importante dans la construction de soi à l’adolescence. L’injonction à l’expression orale est extrêmement présente dans le cadre scolaire, comme dans celui du groupe des pairs, générant pour beaucoup une grande pression et possiblement de l’angoisse et de la solitude. Cependant, si l’oralité est un objet d’apprentissage comme un autre, elle peut aussi être un vecteur d’épanouissement et de partage. La littérature aborde ce sujet sous différentes facettes, que ce soit par le biais du théâtre, du slam, de la prise de parole publique ou d’internet et tous ces items se regroupent autour de deux thématiques majeures. Beaucoup de récits, tout d’abord, mettent au jour la passion des personnages pour ces pratiques, que ce soit pour l’amour de l’art ou pour transmettre ses convictions, pour faire porter sa voix sur des sujets qui nous tiennent à cœur. L’autre partie des romans du corpus s’attache à démontrer comment cela peut permettre de se révéler à soi et aux autres, de vaincre ses difficultés, de rompre avec la solitude et de créer de nouvelles relations.

La question de l’oralité est une problématique importante dans la construction de soi à l’adolescence. L’injonction à l’expression orale est extrêmement présente dans le cadre scolaire, comme dans celui du groupe des pairs, générant pour beaucoup une grande pression et possiblement de l’angoisse et de la solitude. Cependant, si l’oralité est un objet d’apprentissage comme un autre, elle peut aussi être un vecteur d’épanouissement et de partage.
La littérature aborde ce sujet sous différentes facettes, que ce soit par le biais du théâtre, du slam, de la prise de parole publique ou d’internet et tous ces items se regroupent autour de deux thématiques majeures. Beaucoup de récits, tout d’abord, mettent au jour la passion des personnages pour ces pratiques, que ce soit pour l’amour de l’art ou pour transmettre ses convictions, pour faire porter sa voix sur des sujets qui nous tiennent à cœur. L’autre partie des romans du corpus s’attache à démontrer comment cela peut permettre de se révéler à soi et aux autres, de vaincre ses difficultés, de rompre avec la solitude et de créer de nouvelles relations.

L’oralité comme passion

Entre tradition et modernité, la passion de l’oralité dans la littérature destinée aux adolescents va mettre en scène deux types de personnages : soit des mordus de théâtre, sans autre propos que de mettre en avant leur implication dans leur art et les belles rencontres que cela génère, soit...

Vous êtes abonné(e)

Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous.

Je me connecte

Vous êtes abonné(e) et vous voulez activer votre compte

Pour obtenir votre code d’accès, merci de remplir le formulaire dans Contact ou d’envoyer un e-mail à cedis-intercdi@wanadoo.fr en utilisant le mail du CDI (pas de mail personnel) et en précisant votre nom, le nom de votre établissement, son adresse, votre code client ( celui-ci se trouve en haut à gauche de l’adresse de livraison ).

Contact

Vous n'êtes pas encore abonné(e)

Abonnez-vous à InterCDI pour lire l'intégralité des articles.

Je m'abonne