Ressources, partenaires, projets

« A l’heure où tout est prétexte à capturer les images et à les diffuser, il est important d’offrir aux jeunes une éducation au regard. Penser le monde en images, devenir des regards conscients. » Cette citation de Raymond Depardon, photographe de renom, est en exergue de La Fabrique du Regard, pôle de formation des jeunes à et par l’image du « Bal ». Elle nous rappelle si besoin combien nous sommes assaillis d’images de toutes sortes aujourd’hui, et combien il est essentiel de former notre regard, de devenir « acteur de notre regard » (op. cit.). La photographie d’actualité n’est pas en reste : chaque événement dans le monde s’accompagne de clichés, véhicules d’informations certes, mais aussi vite vus, aussi vite disparus… car un événement poussant l’autre, une photo en remplace une autre, entre banalisation, course à la médiatisation et surenchère. Il devient très difficile de prendre le temps d’analyser ce que l’on voit en matière de photographie d’actualité, de prendre du recul. Et pourtant, cela devient plus que nécessaire. C’est une contradiction dont nous, professeurs documentalistes, pouvons et devons nous emparer pour former nos élèves à un regard critique. En construisant des séances pédagogiques autour de la photographie d’actualité – et de la photographie de guerre – nous pouvons apprendre aux collégiens et aux lycéens à repérer les ressorts (émotions, esthétisme, techniques de cadrage, hiérarchie des éléments, etc.) et les références (symbolisme, polysémie, binarité, stéréotypes...) des clichés ; à s’interroger sur le contexte de chaque photo et sur les textes qui les accompagnent, notamment les légendes ; à questionner la véracité de ce que l’on voit  ; à prendre de la distance avec les images choc ; à réfléchir à la notion d’engagement et à l’héroïsme, mais aussi à la liberté de la presse et à ses obstacles ou limites … Observer et analyser les photos d’actualité dans toutes leurs dimensions (médiatiques, éthiques, esthétiques, historiques) est une aventure pédagogique passionnante au cours de laquelle les élèves découvrent, expérimentent et forment leur regard. Cette formation à l’image fait partie de la construction de leur esprit critique et développe des compétences essentielles comme savoir s‘informer, développer son ouverture d’esprit, évaluer l’information, confronter les interprétations.

Institutions, associations, musées

Le CLEMI Centre pour l’éducation aux médias et à l’information. https://www.clemi.fr/

MEP (Maison européenne de la photographie). https://www.mep-fr.org/

La MAP (médiathèque de l’architecture et du patrimoine), département de la photographie : elle conserve l’un des plus grands ensembles de fonds photographique d’Europe. Environ cinq cents photographes, agences ou administrations y ont déposé des documents qui permettent d’éclairer leur travail, depuis la prise de vue jusqu’aux différents états de l’image photographique : archives papier, négatifs, planches-contacts, diapositives, autochromes, tirages d’expositions, publications. Plus de 800 000 images sont accessibles sur la plateforme ouverte du patrimoine POP, dans la base Mémoire. https://mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr/rechercher/photographies

LE BAL : plateforme indépendante d’exposition, d’édition, de réflexion et de pédagogie, dédiée à l’image contemporaine sous toutes ses formes : photographie, vidéo, cinéma, nouveaux médias. Créé en 2010 par Raymond Depardon et Diane Dufour grâce au soutien de la ville de Paris, LE BAL est une association à but non lucratif. http://www.le-bal.fr/

FreeLens : Site d’actualités photo. Espace d’échange et de réflexion entre les chercheurs, les penseurs, les enseignants, les professionnels de l’image et le grand public ; laboratoire à idées, d’accompagnement, de valorisation et...

Vous êtes abonné(e)

Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous.

Je me connecte

Vous êtes abonné(e) et vous voulez activer votre compte

Pour obtenir votre code d’accès, merci de remplir le formulaire dans Contact ou d’envoyer un e-mail à cedis-intercdi@wanadoo.fr en utilisant le mail du CDI (pas de mail personnel) et en précisant votre nom, le nom de votre établissement, son adresse, votre code client ( celui-ci se trouve en haut à gauche de l’adresse de livraison ).

Contact

Vous n'êtes pas encore abonné(e)

Abonnez-vous à InterCDI pour lire l'intégralité des articles.

Je m'abonne