Du mythe à sa réinvention par la bande dessinée

De tous les mythes égyptiens, le plus célèbre mais aussi le plus riche par ses aspects multiples, ses différents niveaux de lecture, est sans conteste le mythe osirien. En sortant du temps quotidien des anciens Égyptiens, il raconte des faits qui appartiennent à un monde extraordinaire où les actes et les événements constituent des modèles. Si la légende d’Osiris raconte d’abord ce qu’il advenait aux dieux, elle peut se lire ensuite comme une forme littéraire dont les métaphores narratives renvoient à un autre niveau de compréhension : celui du monde qui entourait les anciens Égyptiens et dont la représentation, par la bande dessinée, produit aujourd’hui un discours formel et visuel contemporain qu’on pourrait qualifier de langage « égyptographique ».

Structure anthropologique de l’imaginaire égyptien

Différentes traditions de la légende osirienne se complètent et s’entrecroisent. Mais c’est à Plutarque que nous devons le récit le plus complet, intitulé Isis et Osiris. Toutefois, même si elles sont peu nombreuses, les sources pharaoniques existent. Les textes égyptiens présentent en effet, dès l’Ancien Empire, les éléments essentiels du mythe. Elles nous racontent que l’univers n’était au commencement qu’un grand océan primordial, qui engendra le soleil Atoum. Atoum engendra Chou (le dieu du souffle) et Tefnout (la déesse de l’humidité). Chou sépara le ciel de la terre. Ainsi naquirent Nout (la déesse du ciel) et Geb (le dieu de la terre). Geb et Nout avaient deux fils, Osiris et Seth, et deux filles, Isis et Nephtys. Osiris épousa Isis et Seth prit pour femme Nepthys. Osiris apprit aux Égyptiens l’agriculture. Il était bon, juste et sage. Seth, jaloux, voulut le tuer et complota contre lui. Il organisa un banquet où il avait placé un coffre magnifique, qu’il avait fait fabriquer par ruse à la mesure du corps d’Osiris. Seth déclara au banquet qu’il offrirait ce magnifique coffre à celui, qui, en s’y couchant, le remplirait parfaitement ; lorsqu’Osiris s’y étendit, Seth rabattit rapidement le couvercle, le cloua, et le jeta dans le Nil. Désespérée, Isis chercha Osiris jusqu’en Phénicie. Elle y retrouva le cercueil et le ramena en Égypte. Mais Seth réussit...

Vous êtes abonné(e)

Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous.

Je me connecte

Vous êtes abonné(e) et vous voulez activer votre compte

Pour obtenir votre code d’accès, merci de remplir le formulaire dans Contact ou d’envoyer un e-mail à cedis-intercdi@wanadoo.fr en utilisant le mail du CDI (pas de mail personnel) et en précisant votre nom, le nom de votre établissement, son adresse, votre code client ( celui-ci se trouve en haut à gauche de l’adresse de livraison ).

Contact

Vous n’êtes pas encore abonné(e)

Abonnez-vous à InterCDI pour lire l’intégralité des articles.

Je m’abonne