RESSOURCES, PARTENAIRES, PROJETS

Les souffre-douleurs ne datent pas d’hier, comme en témoignent Charles Bovary, Daniel Eyssette, baptisé le Petit Chose par Alphonse Daudet, Basini dans Les Désarrois de l’élève Törless de Robert Musil, ou encore Guillou surnommé le Sagouin dans le roman éponyme de François Mauriac. Le concept de harcèlement scolaire, lui, a été forgé il y a quarante ans par le psychologue scandinave Dan Olweus. Mais ce n’est que depuis ses Assises nationales les 2 et 3 mai 2011 suivies de la circulaire datée d’août 2013 que le Ministère de l’Éducation nationale a pris la mesure de ce fléau qui touche 11,7 % des élèves à l’école primaire, 10 % au collège et 2,1 % des lycéens. On peut parler de harcèlement scolaire lorsque les agressions physiques, morales ou psychologiques d’un individu ou d’un groupe sur une victime se répètent et s’inscrivent dans la durée, créant une situation de domination qui la conduit à l’isolement, voire à la mésestime de soi et à la dépression.

Textes et sites nationaux

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République et la circulaire n° 2013-100 du 13 août 2013 font de la lutte contre le harcèlement une priorité. Ainsi que le rappelle l’article L. 111-1 du code de l’éducation, le service public d’éducation, en effet, « veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. » « (Il) fait acquérir à tous les élèves le respect de l’égale dignité des êtres humains (...)».
La politique de lutte contre le harcèlement menée par le ministère repose sur quatre axes : sensibiliser, prévenir, former et prendre en charge. Le site Internet dédié à cette campagne promeut une approche systémique du harcèlement, qui peut être combattu par une démarche collective intégrant tout un chacun en acceptant sa différence et en favorisant un meilleur climat scolaire. www.education.gouv.fr/nonauharcelement/

• Loi n° 2013-595 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République : « La lutte contre toutes les formes de harcèlement sera une priorité pour chaque établissement d’enseignement scolaire. Elle fera l’objet d’un programme d’actions élaboré avec l’ensemble de la communauté éducative, adopté par le conseil d’école pour le premier degré et par le conseil d’administration dans les établissements publics locaux d’enseignement...

Vous êtes abonné(e)

Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous.

Je me connecte

Vous êtes abonné(e) et vous voulez activer votre compte

Pour obtenir votre code d’accès, merci de remplir le formulaire dans Contact ou d’envoyer un e-mail à cedis-intercdi@wanadoo.fr en utilisant le mail du CDI (pas de mail personnel) et en précisant votre nom, le nom de votre établissement, son adresse, votre code client ( celui-ci se trouve en haut à gauche de l’adresse de livraison ).

Contact

Vous n’êtes pas encore abonné(e)

Abonnez-vous à InterCDI pour lire l’intégralité des articles.

Je m’abonne