Publié à la fin de l’année 2016 par les éditions belges DeBoeck, dans la collection "Information & stratégie" gérée avec l’ADBS, Le Document : communication et mémoire mérite une attention particulière de la part des professeurs documentalistes. André Tricot*, avec Julie Lemarié**et Gilles Sahut***, propose une approche originale de la notion de document à partir d’une synthèse riche, dans un format pourtant court de 160 pages, de leurs recherches propres et de nombreuses études, notamment anglo-saxonnes, qui sont le sujet d’un recensement de 15 pages en fin d’ouvrage.

Plutôt que de considérer le document comme support d’information, selon une conception d’usage en documentation, les auteurs proposent une entrée fonctionnaliste, afin de refonder une théorie du document. C’est alors un travail passionnant qui nous permet d’envisager la notion de document sous des angles nouveaux, vers des réflexions importantes à mener ensuite en matière de didactique, vers une pédagogie du document qui demande à être révisée régulièrement, en engageant la réflexion logique sur d’autres notions majeures du domaine.
Cette approche fonctionnaliste conçoit le document avant tout comme « un outil de mémoire et de communication », amenant à questionner la fiabilité du document, la situation de consultation, ou encore les biais de communication. Le compte rendu développé ici reprend le fil de la démonstration, à travers les cinq chapitres de l’ouvrage, en proposant quelques éléments complémentaires d’un point de vue pédagogique de professeur documentaliste.

La connaissance ou mémoire documentaire

Les auteurs commencent par questionner les notions de connaissance humaine et de mémoire humaine, en revenant ainsi sur ce qu’est une connaissance, un savoir, et sur ce qu’est la mémoire, le souvenir. Cela permet ainsi de préciser que la mémoire humaine a une capacité illimitée, mais que des obstacles entravent l’accès aux connaissances (mémoire sémantique) et aux souvenirs (mémoire épisodique). Un souci...

Vous êtes abonné(e)

Pour accéder à l’ensemble des contenus, connectez-vous.

Je me connecte

Vous n’êtes pas encore abonné(e)

Abonnez-vous à InterCDI pour lire l’intégralité des articles.

Je m’abonne