1972, Roger Cuchin, fondateur du CEDIS, conclut le premier édito de la revue qui s’appelait alors Inter-SDI :
« Nous sommes tous, à des degrés divers, des exécutants et des compositeurs, des techniciens et des artistes, des utilisateurs et des inventeurs. Ne gardons pas jalousement nos trouvailles, nos recettes pratiques… ni même ces grains de saine philosophie que certains savent introduire dans leurs travaux. Demain, peut-être, un projet intéressant, un matériel nouveau… une autre manière de voir, exposée par un(e) collègue, nous aideront à modifier nos conditions de travail. Dans notre propre intérêt, dans l’intérêt de nos services et celui de l’Enseignement, apportons notre pierre – si petite soit-elle – à l’entreprise d’aide permanente que se propose d’être notre “Centre d’étude”. »
Comment ne pas deviner dans ces mots le lecteur assidu d’InterCDI que fut sans nul doute possible le jeune Mark Zuckerberg ! Fondée autour des valeurs essentielles d’échange et de lien, InterCDI est une revue ouverte, indépendante et participative qui, par la mutualisation de vos expériences pédagogiques et le partage d’outils et ressources utiles au métier, veille sur l’actualité de la profession. Cela fait aujourd’hui 45 ans qu’InterCDI accompagne l’évolution de votre vie professionnelle depuis les premiers services de documentation, en passant par la création du CAPES de documentation en 1989, jusqu’aux réformes actuelles et à venir des missions des professeurs documentalistes. InterCDI, c’est un réseau social professionnel qui a besoin de vous pour vivre. Alors si à votre tour vous souhaitez « apporter votre pierre, si petite soit-elle », n’hésitez plus ! Deux possibilités s’offrent à vous : le chemin de l’écriture, par la proposition d’articles, ou celui de la rencontre, en intégrant la vie de l’association et de son Comité de rédaction, réuni autour de ses fameuses madeleines…
Et que serait un anniversaire sans cadeau ? À l’aune de la nature qui, à la douceur des premiers rayons de soleil printaniers et aux jours qui rallongent enfin, nous révèle ses délicats bourgeons, le CEDIS, pour ses 45 ans, vous offre au terme d’un hiver de travail acharné, une superbe boîte à outils : la mise en ligne d’un nouveau site internet (intercdi.org) dès le mois d’avril, conçu pour devenir un véritable prolongement numérique de la revue. En plus de l’accès public proposant toujours un article en lecture libre et le sommaire, le site disposera désormais d’un espace réservé aux abonnés. Pour chaque numéro, ces derniers bénéficieront de l’accès à tous les articles de la revue, y compris les pdf téléchargeables des Fiches InterCDI que vous êtes nombreux à solliciter régulièrement à la Rédaction, mais également de la publication exclusive d’articles en ligne pour nous permettre de rester au plus près de votre actualité. Plongé dans les affres du code informatique, le Cahier des livres nécessite quelques mois supplémentaires de gestation, et ne sera donc pas accessible immédiatement, ceci afin de créer une véritable plateforme outil au plus près de vos besoins pour la recherche et l’extraction de notices… Patience ! Avec du temps, les feuilles de mûrier se transforment en robes de soie, dit un proverbe chinois. Fort heureusement, ce numéro, par sa richesse, saura apaiser votre ardent empressement !